Retour au menu. Le temps ou axe temporel du passé, du présent et du futur.



Le passé, comme son nom l’indique, n’est plus. Il a certes existé à un moment donné mais a disparu très vite. Il n’en subsiste que les enregistrements (les souvenirs dans la mémoire humaine, les écrits, les dessins, les photos sur papier ou fichier numérique, les enregistrements sonores, visuels, les traces physiques dans l’environnement, etc.). Il est immuable car on ne peut pas le modifier, mais on peut en tirer des leçons, des expériences - les acquis - en analysant ces enregistrements. Le passé n’est en fait composé que de traces inaltérables.

Le futur (ou l’avenir) est hypothétique, il n’existe pas. Il n’existe que dans notre conscience. C’est un concept non physique. S’il n’y avait pas l’intelligence humaine (et animale dans une certaine mesure) pour le créer, le futur n’existerait nulle part. Sinon, cela supposerait que le futur soit écrit quelque part (ailleurs que dans notre tête) et, tel un programme informatique, ce scripte dirigerait les évènements selon le plan prévu (*). Il y a autant de futurs possibles que d’individus pensants.

Le présent n’a pas de dimension ! C’est la séparation entre le passé et le futur. Dès qu’un évènement apparait, il est aussitôt relégué dans le passé. Si je prononce la phrase : « je suis là », au moment où je dis le mot « je », le reste de la phrase est encore du futur ; au moment où je dis : « suis », le « je » est déjà dans le passé et le « là » est encore dans le futur ; etc. Affinons le raisonnement : la prononciation de « je » dure quelques fractions de secondes ; l’attaque du « j » se fait avant que l’on entende le « e ». Le mot lui-même est en partie dans le futur et en partie dans le passé quand on le prononce. Le présent n’a pas de durée puisque ce n’est qu’une limite. Pour donner une image, supposons une fresque très longue (infinie) dont toute la partie de droite est masquée par un rideau fixe. La fresque se déplace de droite à gauche, dévoilant en continu ce qui est caché. Ce qui est sous le rideau est inconnu ; c’est en cours de création ; c’est le futur. Ce qui est visible est la mémoire collective, i.e. le passé. Le présent est le bord du rideau.

Les évènements qui se produisent sont fugitifs. Ils ont une durée nulle. Finalement ils ne se concrétisent que dans le passé, donc dans notre souvenir. Un éclair d’orage n’existe pas avant qu’on le voie, et lorsqu’il se produit à nos yeux, il est dans le passé, il est terminé. Je m’explique : parce que le temps de réaction de notre cerveau n’est pas nul, lorsqu’on a conscience de l’existence de l’éclair, il s’est déjà produit et n’existe plus. On ne garde que son souvenir. Bien que la durée de l’éclair ne soit pas nulle, elle est si brève que nous la croyons nulle ; notre vision et notre cerveau qui l’interprète n’ont pas la possibilité d’évaluer sa durée comme ils peuvent le faire avec celle du tonnerre par exemple. On peut dire que le passé contient tout ce qui a existé dans un instant de durée zéro et que nos sens ont alors perçu et inscrit dans notre mémoire.
Le futur, c’est une supposition de ce qui va advenir : on croit que ça va se passer comme ça. Certes, il y a des évènements prévisibles à coup sûr : je tiens un objet bout de bras et je le lâche, je suis sûr qu’il va tomber, et je peux même prédire son point de chute (il y a peu de chance que ça se passe autrement). C’est l’expérience qui me le dicte. Et aussi le fait qu’à toute cause identifiée correspond un effet déterminé et qu’à chaque même cause, dans les mêmes conditions, correspond le même effet. Or les conditions ne sont jamais parfaitement identiques, mais nous le croyons souvent ; nous sommes leurrés car nous ne pouvons les appréhender toutes tant elles sont subtiles, nombreuses et pour beaucoup inconnues. Si nous pouvions connaître entièrement tous les effets que produisent toutes les causes dans toutes les conditions possibles, alors nous serait-il possible de prédire l’avenir ? Oui ! Mais n’y a-t-il pas une part aléatoire qui perturberait ces prédictions ? On peut le penser, sinon, l’univers ne serait pas aussi désordonné, en effet : au moment du Big Bang, toutes les particules et énergies sont soumises aux mêmes conditions initiales. S’il n’y avait pas eu d’aléas, le développement se serait effectué alors de la même manière pour toutes les particules et nous aurions aujourd’hui un univers parfaitement uniforme. Si le postulat énoncé (toute cause produit toujours le même effet) était avéré, rien ne se produirait par hasard, pourtant il y a bien eu des hasards qui ont modifié les transformations de chacune des particules puisqu’elles ont évolué différemment pour former notre univers chaotique. L’aléatoire est peut-être à rechercher dans la mécanique quantique.
De fait, si le passé n’a pas de réalité, si le futur n’existe pas et si le présent, ayant une dimension temporelle nulle, ne peut pas exister, alors le temps (l’axe temporel) n’est qu’une formulation de l’esprit et n’a pas de réalité physique puisqu’il n’existe pas. C’est notre cerveau qui a imaginé cette notion de temps ; c’est la lenteur de réaction de la pensée qui a permis d’en concrétiser la grandeur en donnant une épaisseur au présent. En extrapolant cette épaisseur, on en a déduit des durées dans le futur et dans le passé. Sans cette épaisseur du présent, point de référence temps, donc point de vecteur temps. Pourtant, tout évolue avec une certaine vitesse (dérivée de l’espace par rapport au temps), les évènements se produisent les uns après les autres à intervalles irréguliers ! Alors faut-il reconsidérer le temps autrement que comme nous l’imaginons ?
Je crois que le temps physique (en opposition au temps conceptuel que je viens de décrire) est un fluide (ou une sorte d’espace immatériel) que nous ne pouvons pas appréhender, car nous n'avons pas le sens qui va bien. Nous le subissons, en s’y accommodant (plus ou moins). Nous pouvons mesurer son effet mais nous ne pouvons pas le modifier ni le maîtriser comme on peut le faire de la matière, de la lumière, de l’énergie... Nous vivons, dit-on, dans 4 dimensions : 3 pour l’espace et 1 pour le temps. Mais si nous pouvons nous déplacer dans l’espace nous ne le pouvons pas dans le temps ! Nous avons nos 5 sens pour tout (vraiment tout ?) saisir de l’espace, il nous manque celui du temps, c’est peut-être là la clé de l’explication.

(*) Là, je vois les croyants se lever pour dire : « C’est Dieu qui tire les ficelles de tout ce qui se passe dans l’univers ». Mais Dieu n’est qu’une croyance au même titre que l’avenir… (jusqu’à preuve du contraire, je le leur accorde, mais ceci est un autre débat)


Jacky Lebrun, octobre 2014

Retour au menu.

haut de la page Donnez votre avis sur cette page
(votre commentaire sera vu par tout le monde)
Ce forum est accessible à tous sans inscription.

Écrivez sans vous préoccuper des retours ligne sauf s'ils sont voulus.
Vous pouvez écrire autant de lignes que vous le voulez,
insérer des balises html (pour modifier la police du texte par ex.).

N'utilisez pas les guillements doubles anglais (") qui tronquent le texte, utilisez deux guillemets simples (') à la place.

VOUS POUVEZ :
aussi bien sur le site que sur un article ou un objet autre:
- critiquer,
- faire des éloges,
- donner votre avis,
- poser une question,
- répondre à une question, etc.

VOUS NE POUVEZ PAS :
- être mal poli ou malveillant envers autrui,
- parler de sujets polémiques (politique, religion...),
- écrire dans un mauvais français,
- faire de la pub,
- inclure des images.

Merci de respecter ces règles de bienséance (sinon votre texte serait éliminé)

Jacky Lebrun, administrateur.
Votre prénom ou pseudo
Article (de ce site) ou objet (général) sur lequel porte vos commentaires
Votre texte
Cliquez sur pour soumettre votre message.

fin du forum Le Forum (du + ancien au + récent)
**********************************************************************************************
"antinuk" a écrit le 23-02-2015 18:38:25 au sujet de l'article "cerisiers"

Ouaip ! La griotte est grillée !
**********************************************************************************************
"jacky" a écrit le 26-02-2015 11:21:59 au sujet de l'article "ça m'énerve"

Les panneaux "bébé à bord".
En quoi suis-je concerné quand je vois une voiture portant ce panonceau ? Dois-je faire en sorte de ne pas lui rentrer dedans, de ne pas lui faire une queue de poisson, de ne pas la serrer contre le trottoir ? Je le fais déjà en l'absence de ce panneau, comme tout le monde.
Le panonceau devrait plutôt se trouver devant les yeux du conducteur de la voiture où se trouve le bébé, c'est à lui de faire attention à sa conduite !
**********************************************************************************************
"Bernard" a écrit le 25-03-2016 17:20:04 au sujet de l'article "formidable coup de chance"

Tout n'est qu'une question de point de vue. Saura-t-on la vérité un jour ?
**********************************************************************************************
"Jacky" a écrit le 31-03-2016 18:42:30 au sujet de l'article "commerçants"

Je viens d'apprendre qu'à terme, les pièces de 1 et 2 centimes vont disparaître, ces prix vont-ils rester tels quels ? Oui, sûrement, car les gens payent en majorité par chèque et carte bancaire. Et puis, le commerçant fera peut-être cadeau de 4 centimes sur le rendu de monnaie pour les paiements en espèce en arrondissant à X,95. Beau cadeau !
**********************************************************************************************
"Anabelly" a écrit le 24-01-2017 20:00:07 au sujet de l'article "je veux gagner des sous"

je me suis déjà fait prendre, ça ne recommencera pas
**********************************************************************************************
"balain21" a écrit le 24-03-2017 14:48:44 au sujet de l'article "la vie"

la vie serait inéluctable, la mort aussi alors !
**********************************************************************************************
"Jacky" a écrit le 25-03-2017 22:58:06 au sujet de l'article "la vie"

La mort fait partie de la vie.
Il y a de quoi réfléchir sur l'immortalité. Est-elle possible, souhaitable ?... Quels seraient les problèmes conséquents (surpopulation, etc.)
**********************************************************************************************
"savon noir" a écrit le 25-03-2017 10:14:59 au sujet de l'article "si la matiere n'existait pas ?"

Ce qui démontre que beaucoup n'ont rien dans la tête, ou peut-être que de la matière noire.
**********************************************************************************************
"Michel ton cadet" a écrit le 29-06-2017 11:00:09 au sujet de l'article "casse-tete"

1- Il existe la même
**********************************************************************************************
"Michel ton cadet" a écrit le 29-06-2017 11:10:21 au sujet de l'article "Le Forum"

1- Comment fait-on pour lire les articles des autres auteurs du forum ?
2- dans la rubrique
**********************************************************************************************
"Michel ton cadet" a écrit le 29-06-2017 11:37:46 au sujet de l'article "franglais"

J'adhère totalement !
Le développement du franglais est dû principalement à ces animateurs radio/télé snobs et à tous les autres (snobs) qui font croire ainsi qu'ils
**********************************************************************************************
"Michel ton cadet" a écrit le 29-06-2017 11:45:56 au sujet de l'article "les religions"

Y'a rien ni à ajouter ni à jeter dans ce qui précède.
C'est
**********************************************************************************************
"Michel ton cadet" a écrit le 29-06-2017 12:01:14 au sujet de l'article "commerçants"

Oui d'accord la dessus… mais le mot
**********************************************************************************************
"Michel ton cadet" a écrit le 29-06-2017 12:26:40 au sujet de l'article "quoi de neuf"

Complotisme ou conspirationnisme.
Ma réflexion sur ce que tu en dis dans la rubrique

debut du forum