Retour au menu. Idées en vrac


18 février 2013 - Quand les hommes ne croiront plus en Dieu, peut-être consentiront ils à croire en l'Homme !


4 mars 2013 - L'argent ne fait le bonheur que de celui qui sait l'utiliser pour le bien de tous (y compris lui-même).


8 avril 2013 - Mon vécu est encore en grande partie dans l'avenir.


13 avril 2013 - L'espace (en 3 dimensions), la matière (et son anti-), le temps (irréversible), et ... c'est tout ? Pourquoi n'existerait-il que ces trois concepts de l'univers ? A mon avis, il y en a des milliers d'autres mais nous n'avons pas les sens nécessaires pour les appréhender (voir "Science et conscience" et "Ce que je crois de l'univers")


13 avril 2013 - A propos de nos sens, nous en avons, parait-il, cinq : la vue, l'ouïe, le toucher, l'odorat et le goût. A mon avis, il nous en manque trois. On a mis le sens de l'équilibre (appréciation de la verticale) dans celui du toucher... alors qu'il a son siège dans un endroit précis du corps : l'oreille interne. De même pour le sens du pesage (évaluation d'un poids avec la main : la kinesthésie) qui ne fait appel qu'aux muscles. Et par quel sens apprécions-nous le temps qui passe ? (On est capable d'estimer avec précision des durées de quelques secondes, au-delà, c'est plus aléatoire mais on a ressenti que du temps est passé).


16 avril 2013 - Les auteurs de certains actes particulièrement odieux et inhumains devraient être bannis de la race humaine. Ils perdraient ainsi leur statut d'humain et seraient classés, au choix, dans les animaux, les végétaux ou les minéraux. Ils seraient alors traités comme tels ; les animaux, par exemple, sont mis en captivité dans les zoos. (Imaginez le traitement des végétaux et des minéraux.). De toute manière, il n'y a pas de réhabilitation possible pour ces gens-là.


30 mai 2013 - Celui qui n'a plus de liens avec la nature n'a plus de liens avec l'humanité.


3 juin 2013 - Celui qui croit en l'au-delà ferait mieux de croire au présent et à l'ici-bas. Le premier cas est purement hypothétique, le second est une réalité à vivre intensément.


14 oct 2013 - Tromper ? Qu'est-ce que cela veut dire ? Tromper son conjoint, c'est coucher avec un(e) autre, c'est à dire prendre du plaisir avec quelqu'un d'autre que son mari, sa femme. Alors, prendre du plaisir non sexuel avec un(e) autre - par exemple danser, se promener, aller au spectacle, etc. - est-ce aussi tromper son conjoint ? Il semble que la "bonne société" admet toutes les tromperies dès lors qu'elles ne soient pas sexuelles. Est-ce nécessaire et suffisant ?
Si oui, il faut donc définir une limite entre le "sexuel" et le "non sexuel", par ex. dans la gradation qui va de "l'acte sexuel" au "simple baiser sur les joues" en passant par les caresses, les contacts des mains etc., où se situe la limite "tromperie (acte sexuel) - non tromperie (acte non sexuel)" ?
Si non, comment définir autrement la tromperie ?
Je pense que la définition est propre à chacun (et donc parfois non réciproque dans un couple), n'y a-t-il pas tromperie dès lors qu'apparait la jalousie ?
Pour moi, la tromperie, c'est accorder à un(e) autre quoi que ce soit que l'on refuse à son(sa) partenaire (qui le demande).


26 janvier 2014 - L'envers est-il l'inverse de l'endroit ? A priori, la question semble bête tant la réponse est évidente ! Donc il y aurait pour toute chose un envers et un endroit. Soit ! Prenons une chemise. Enfilons-la à l'envers. Là se pose la question : comment ? Car il y a deux manières de la mettre à l'envers :
1 - le devant-derrière (le boutonnage dans le dos)
2 - l'intérieur à l'extérieur (les manches retournées comme des chaussettes)
Et par là même, il y en a une 3ième qui est la conjugaison des deux 1ères.
Or, il n'y a qu'une manière de la mettre à l'endroit. Donc :
Pour une chemise, il y a - au moins - 3 envers pour 1 endroit.



15 septembre 2014 - Qui est Dieu ? L'existence de Dieu commence là où s'arrête la connaissance scientifique. Cette proposition, irréfutable, implique trois groupes de pensées différents :
1 - Ceux qui croient que Dieu est à l'origine de tout. Ceux-là, par définition, réfutent les découvertes scientifiques qui vont à l'encontre de ce dogme. Ils n'admettent de la science que ce qui sert leur croyance.
2 - Ceux qui croient que ce que la science ne peut expliquer est le fait de Dieu. C'est l'exacte application de mon postulat de départ. (Une scientifique a placé Dieu dans la création des particules élémentaires car elle ne savait pas comment ni pourquoi celles-ci pouvaient exister.)
3 - Ceux qui pensent que Dieu, s'il existe, n'a aucun rôle dans la constitution de l'univers et de tout ce qu'il englobe. Ils soutiennent que ce qui est encore inexpliqué aujourd'hui le sera dans un futur plus ou moins lointain. Ceux-là ne croient pas en un Dieu "créateur", mais certains laissent la croyance faire son chemin spirituel tant qu'il ne vient pas déborder sur le matériel. Dans cette catégorie se placent les athées purs.
Voilà qui couvre toutes les pensées religieuses. Où vous situez-vous ?


28 juin 2015 - Celui qui se trompe a pourtant la certitude d’être dans le vrai si son hypothèse répond parfaitement à sa quête ; et si personne n’a les arguments pour le détromper, il aura forcément - mais provisoirement - raison.
Prenez l'exemple de Isaac Neton qui a formulé la loi de l'attraction universelle. Les équations restent valable alors que l'explication du phénomène que le scientifique a développée a été remise en cause pas la relavité générale d'Einstein.



30 mai 2016 - Un arbre généalogique ne tient compte que du patronyme (nom du père) !
C'est à dire que seule est prise en compte la lignée masculine des ancêtres, or l'héritage génétique est apporté pour moitié par les mères.
J'ai deux parents, mon père m'apporte la moitié de ses gènes et ma mère la moitié des siens. J'ai quatre grands-parents, chaque grand-mère m'apporte le quart de ses gènes et chaque grand-père le quart des siens. J'ai huit arrières grands-parents, j'hérite du huitième des gènes de mes arrières grand-mères et du huitième des gènes de mes arrières grands-pères. Etc.
Un arbre généalogique devrait donc être inversé : moi du côté racines, de là montent deux branches pour les parents, puis quatre branches pour les arrières grands-parents, etc. Ainsi l'arbre généalogique représente-t-il bien l'héritage génétique de chaque personne qui y figure. (mais ce n'est plus un arbre dans le sens chronologique de la genèse.)
Un arbre classique (avec les ancêtres dans les racines et les descendants dans les branches) ne reflète que la ramification selon le patronyme mais n'a pas de signification quant à la génétique des individus qui y figurent. Mon cousin (le fils du frère de mon père) a des gènes issus d'une autre lignée (celle de ma tante qui est étrangère à ma lignée). Certes, tous ont une fraction des gènes des ancêtres, mais des cousin(e)s éloigné(e)s peuvent en avoir une fraction identique, voire plus importante sans pour autant apparaître sur l'arbre car issu(e)s d'une femme.
L'arbre généalogique est un concept machiste qui ne devrait plus avoir cours aujourd'hui !


08 juin 2016 - Les laboratoires pharmaceutiques ont inventé une notion pour faire passer la pilule : le rapport "bénéfice / risque"
Là, je dis bravo ! On compare des choses totalement différentes, un bénéfice serait-il égal à un risque ? Par exemple : bénéfice = je n'ai plus mal, risque = ça me détruit la santé. Peut-on faire le ratio, quel est le plus important ?
Ne serait-il pas plus judicieux d'évaluer le rapport "risque sans la prise du médicament / risque avec la prise du médicament" ?


10 juin 2016 - Une idée reçue : "la médecine et les médicaments ont permis d'allonger la durée de vie de l'homme !"
Pourquoi ? Parce qu'il faut bien que les laboratoires tirent une gloire de leurs productions.
Sinon, quoi d'autre ? Il ne faut pas oublier le progrès dans beaucoup de domaines concernant la qualité de vie : le confort (on est à l'abri des intempéries), la nourriture (on mange à sa faim et sainement), l'hygiène (on ne vit plus dans l'eau croupie, on se lave, on désinfecte notre environnement), on a accès à la chirurgie (on ne meurt plus d'un membre cassé), l'accès aux soins pour tous (accompagnement des personnes âgées), ces accès sont rapides (il ne faut pas trois jours pour rejoindre un médecin ou un hôpital), et puis on se tue moins à des tâches pénibles et la durée de travail est réduite.
Il y a certainement d'autres raisons, chacun les trouvera.
Il est à noter que lorsqu'on interroge un centenaire sur ses secrets de longévité, la réponse est souvent (entre autres) : "je n'ai jamais vu un médecin de ma vie" !


11 aout 2016 - Quand les publicitaires nous prennent pour des niais.
Je ne cite pas les marques, vous les reconnaitrez aisément.
-> Une pub pour champoing affirme donner aux cheveux "3 fois plus de brillance !"
Comment se mesure la brillance ? En fait, il existe bien des brillance mètres qui mesurent des UB (unités de brillance). Sachant que la brillance est subjective, il y a des règles très strictes pour la mesure : être en présence d'une surface plane, opérer avec une lumière bien définie et un angle d'incidence précis. Rien qui ne puisse s'adapter aux cheveux. Un argument dit "technique" pour faire sérieux !
-> La lessive qui fait gagner "3 teintes de blanc".
Coluche disait dans un de ses sketch : "Moins blanc que blanc, c'est gris clair, plus blanc que blanc, c'est quoi ?". L'agence de publicité ne doit pas connaître ce sketch, sinon, elle aurait évité de se rendre ridicule. Le blanc est la couleur subjective (là aussi) donnée par la réunion de tout le spectre visible avec plus ou moins d'intensité et de dosage, ce qui donne une infinité de possibilités dans la luminosité, mais aussi dans la pureté (voir le réglage des blancs dans un appareil photo).
-> Un site de comparaison d'assurances dit pouvoir "faire gagner en moyenne 135 euros sur un contrat."
Mais par mois, par an, sur 10 ans ? Allez savoir !
-> Une autre lessive prétend contenir "un détecteur de taches".
Voilà une poudre (c'est ce qu'ils montrent) à haute technologie, et sans micro-processeur s'il vous plait !
-> L'eau minérale qui a "la force du volcan !"
Ne peut-on pas exploiter cette force pour remplacer nos énergies chères ou polluantes ? Il suffirait de savoir en quoi consiste cette fameuse force et le tour est joué, la voiture à eau reviendrait à la mode.
-> Un certain produit cosmétique pour la peau argumente son absence de sel d'aluminium comme étant un gage de qualité. Or, pour une autre marque, c'est la présence d'alun qui fait la qualité de son produit. Il faut savoir que l'alun est un sulfate d'aluminium et de potassium, i.e. du sel d'aluminium ! Que faut-il en penser ?
Si vous aussi détectez ce genre d'argument loufoque, dites-le ci-dessous. Ce ne sont pas les exemples qui manquent.



21 aout 2016 - Vous avez dit : "gaspillage de l'eau" ?
Comment peut-on gaspiller de l'eau ? Pour monsieur (ou madame) tout le monde, ce serait utiliser trop d'eau pour une tâche donnée (vaisselle, bain, lavage de voiture, arrosage du jardin, etc.). L'argument choc est : "ne gaspillez pas l'eau, la planète vous dira merci !"
Mais l'eau que l'on utilise ne retourne-t-elle pas à la nature justement ? Vous allez me rétorquer aussitôt que l'on rend à cette nature de l'eau polluée. OK ! Mais rendre moins d'eau polluée à la nature ne retire pas le polluant qu'on rejette. On rejette autant de saleté quand on utilise 1 litre d'eau pour une vaisselle que 10 litres pour la même vaisselle. Et c'est la même chose pour toute utilisation de l'eau.
L'eau n'est qu'un vecteur qui transporte, grâce à son pouvoir solvant, tout ce qu'elle rencontre : les nutriments pour les êtres vivants, la pollution des champs, les particules de l'atmosphère, etc. De plus, elle est le seul élément qui ne se transforme pas (sauf dans le cas particulier de la synthèse de la chlorophylle), donc qui ne peut pas se dégrader, donc qui ne peut pas se gaspiller.
En fait, l'eau possède 3 cycles, deux cycles naturels et un artificiel :
-> le cycle évaporation (sol, mers) ; condensation (nuages) ; pluie ; ruissellement (rivières).
Ce cycle permet l'épuration mécanique de l'eau par l'évaporation et la filtration dans le sol.
-> le cycle consommation par les êtres vivants (boisson ; rejet par la sueur et l'urine de la faune et de la flore).
Ce cycle est polluant mais permet aussi l'épuration chimique de l'eau par les bactéries et les plantes aquatiques.
-> le cycle industriel. Prélèvement de l'eau dans la nature ; utilisation de son pouvoir solvant pour la charger de polluants ; rejet dans la nature.
L'épuration de l'eau est faite normalement par les traitements avant rejet.
Il n'y a à aucun moment perte d'eau. Juste une dépense d'énergie pour les traitements et c'est le seul point que l'on peut discuter. Est-ce que traiter X litres d'eau contenant Y tonnes de polluants coûte plus cher (en énergie) que traiter N fois X litres d'eau pour les mêmes Y tonnes de polluants ?
Le traitement de l'eau est un problème complexe que je ne peux pas développer ici, je vous invite à visiter ce site : épuration des eaux (Wikipédia)
L'élément "eau" n'est pas gaspillé lorsqu'on l'utilise (on ne modifie pas sa nature, ni sa quantité totale : l'eau est un des rares éléments dont rien ne peut modifier naturellement la structure moléculaire (*)). Au pire, on peut gaspiller l'énergie qui l'a chauffé (si on abuse d'eau chaude) ou celle qui l'a rendu potable par traitement en amont (il est alors préférable d'utiliser de l'eau de récupération quand son usage n'est pas alimentaire).
(*) Je ne parle pas des quantités infinitésimales d'eau qui peuvent subir un "cracking" (H2O -> H2 et O2) dans les volcans.


12 avril 2017 - Un être humain, c'est un organisme qui a des millions d'années d'expérience de vie, voire de survie, derrière lui. Pourquoi ne pas lui faire confiance ?


8 octobre 2017 - L'important n'est pas de convaincre mais de donner à réfléchir.
Bernard Weber


10 octobre 2017 - Il y a ceux qui font confiance à la finance et ceux qui font confiance à l'homme.


11 octobre 2017 - Celui qui ne se trompe jamais n'apprend rien.
Anonyme


15 octobre 2017 - Ne vaut-il pas mieux avoir de l'avenir plutôt que de l'expérience ?


15 octobre 2017 - S'il vaut mieux être qu'avoir été, il est plus important de préparer ce qu'on sera qu'être perpétuellement.


21 octobre 2017 - Pour certains, le klaxon est l'élément le plus important de leur automobile.


22 octobre 2017 - Il y a des gens qui font plus attention à ce qu'ils mettent dans le réservoir de leur voiture qu'à ce qu'ils mettent dans leur estomac !


28 octobre 2017 - Le téléphone portable permet de rapprocher les gens (surtout les jeunes) : voyez comme ils s'envoient des SMS alors qu'ils sont à portée du regard et de la voix.


30 octobre 2017 - Quand, sur l'échelle de la considération, l'homme sera devant la finance alors l'humanité sera mature.


22 mai 2018 - Pour en revenir à l'eau : On dit qu'il ne faut pas la gaspiller dans le cas de pénurie (dans les nappes phréatiques). Alors pourquoi ne pas rejeter l'eau traitée par l'usine d'épuration dans les nappes phréatiques plutôt que dans les rivières ? On pourrait même la renvoyer dans le réseau d'eau potable mais on ne bénéficierait pas de l'épuration naturelle du sol.


01 juillet 2018 - Revenue en 1945 des camps de concentration où elle a perdu toute sa famille, Frania Eisenbach, polonaise d’origine, s’installe en France et mène une vie normale jusqu’en 2005, lorsque le « devoir de mémoire » s’impose à elle. Lors d'une interview (1 juillet 2018 sur France 2 à 14h15, elle a 93 ans), elle a répondu à la question "Quand vous rencontrerez Dieu, que lui direz-vous ?" :
- Demande-moi pardon pour ton absence !


14 juillet 2018 - La plus belle armée du monde sera celle qui sera devenue inutile ! Mais... ne rêvons pas !


17 juillet 2018 - "Ne pollue pas la planète, elle te remerciera"
Phrase rituelle dans la bouche des écologistes. Mais réfléchissons cinq minutes : Qu'est-ce que cela fait à la planète qu'on la pollue ? En souffre-t-elle ?
La planète est une entité adaptative qui est en perpétuelle rééquilibrage en fonction de tout ce qu'elle subit. Elle n'est pas vivante comme un être vivant (végétal ou animal). Ses rééquilibrages sont dus à des automatismes physiques (réchauffement -> modification du climat -> transformation de la géographie, etc.) et les seuls à subir ces transformations ne sont que les êtres vivants et principalement les humains. En effet, seuls les humains sont conscients des modifications et heureusement (ou malheureusement !) sont les seuls à pouvoir agir sur ces changements.
J'entends dire parfois que l'homme va s'adapter aux modifications qu'on fait subir à la planète... ceux qui professent de telles âneries n'y connaissent rien en "évolution". L'homme, en tant que mammifère, a mis des millions d'années pour en arriver à ce qu'il est aujourd'hui, ce n'est sûrement pas en quelques décennies que cela va changer !
Alors, ne réfléchissons pas à ce qui est bon ou mauvais pour la planète, mais
à ce qui est bon ou mauvais pour les humains
sachant que si une action, néfaste pour l'homme, est irréversible, l'homme la subira durant un temps infini (à son échelle).
Et n'oublions pas que si l'humanité disparaissait par sa propre faute, il n'y aurait personne pour le déplorer. et la vie sur Terre continuerait (voir la vie)


17 juillet 2018 - Si vous voulez faire l'impossible, surtout n'engagez pas un expert car, lui, sait que c'est impossible.
Henry Ford


17 juillet 2018 - Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.
Mark Twain


30 juillet 2018 - Le Livre est le second ADN de l’humanité. Comme l’ADN qui contient le patrimoine génétique complet d’une personne, le livre contient, mais qu’en partie, le patrimoine intellectuel de son auteur, et pourtant sa transmission se fait sur une bien plus grande échelle. Si les héritiers génétiques d’un humain ne sont que ses descendants, les héritiers intellectuels d’un auteur sont tous ses nombreux lecteurs.


08 septemmbre 2018 - J'enfonce le clou à propos de la pollution de la planète.
Si on dit : "le réchauffement climatique fait fondre les glaciers !". Les imbéciles rétorqueront : "Moi, ça ne me gêne pas du tout.
Si on dit : "Le réchauffement va faire disparaître les ours polaires !" La réponse des imbéciles sera : "Oui, et alors, en quoi suis-je impacté ?"
Les imbéciles diront "Le réchauffement climatique est un phénomène cyclique qui a toujours existé par le passé et on en n'est pas mort."
Maintenant, si on dit "Le réchauffement climatique met en péril la survie de l'humanité !" en donnant les explications qui vont bien, les imbéciles resteront cois.
Alors, changeons de discours. Ne plus dire : "Ceci est bon / mauvais pour la planète." mais : "Ceci est bon / mauvais pour la survie de l'humanité."


26 septembre 2018 - A la fin d'une (très bonne) émisssion télévisée sur la nutrition du futur - orientée principalement sur le retour au naturel avec l'aide des progrès techniques - , la voix de la commentatrice concluait par cette maxime :
"Il faut regarder le futur avec envie et l'avenir avec gourmandise."
Je serais tenté de rajouter :
"En espérant que les politiques et les financiers ne nous gâchent pas la vie ! Car ceux-là n'ont pas la même conception du bien-être des gens."


11 octobre 2018 - Un ami italien m'a soufflé cette maxime qu'il tient de son arrière-grand-père :
"Quand on est jeune, on a des dents mais pas de pain. Quand on est vieux, on a du pain, mais plus de dents."


21 octobre 2018 - Le cancer est une maladie psychosomatique déterminée par un stress psychique, stimulée et entretenue par un agent extérieur de type souvent chimique (substance cancérogène due à la pollution, à des additifs alimentaires, etc.)
Le cancer primitif, non catégorisé, est latent dans l'organisme et se développe quand les conditions lui sont favorables. Le type de cancer déclaré est souvent en rapport avec le stresse qui l’a produit.
Alors, pourquoi la recherche ne se porte-t-elle que sur les effets thérapeutiques chimiques de molécules ? Pourquoi ne fait-on pas de recherche sur la psychothérapie en vue de la guérison et pas seulement pour soigner les traumatismes (chimio, ablations...) causés par les effets dévastateurs du traitement ?
Pourtant il est reconnu que le moral du malade intervient pour une grande partie dans la guérison d’un cancer !


Retour au menu.

haut de la page Donnez votre avis sur cette page
(votre commentaire sera vu par tout le monde)
Ce forum est accessible à tous sans inscription.

Écrivez sans vous préoccuper des retours ligne sauf s'ils sont voulus.
Vous pouvez écrire autant de lignes que vous le voulez,
insérer des balises html (pour modifier la police du texte par ex.).

N'utilisez pas les guillements doubles anglais (") qui tronquent le texte, utilisez deux guillemets simples (') à la place.

VOUS POUVEZ :
aussi bien sur le site que sur un article ou un objet autre:
- critiquer,
- faire des éloges,
- donner votre avis,
- poser une question,
- répondre à une question, etc.

VOUS NE POUVEZ PAS :
- être mal poli ou malveillant envers autrui,
- parler de sujets polémiques (politique, religion...),
- écrire dans un mauvais français,
- faire de la pub,
- inclure des images.

Merci de respecter ces règles de bienséance (sinon votre texte serait éliminé)

Jacky Lebrun, administrateur.
Votre prénom ou pseudo
Article (de ce site) ou objet (général) sur lequel porte vos commentaires
Votre texte
Cliquez sur pour soumettre votre message.

fin du forum Le Forum (du + ancien au + récent)
**********************************************************************************************
"antinuk" a écrit le 23-02-2015 18:38:25 au sujet de l'article "cerisiers"

Ouaip ! La griotte est grillée !
**********************************************************************************************
"jacky" a écrit le 26-02-2015 11:21:59 au sujet de l'article "ça m'énerve"

Les panneaux "bébé à bord".
En quoi suis-je concerné quand je vois une voiture portant ce panonceau ? Dois-je faire en sorte de ne pas lui rentrer dedans, de ne pas lui faire une queue de poisson, de ne pas la serrer contre le trottoir ? Je le fais déjà en l'absence de ce panneau, comme tout le monde.
Le panonceau devrait plutôt se trouver devant les yeux du conducteur de la voiture où se trouve le bébé, c'est à lui de faire attention à sa conduite !
**********************************************************************************************
"Bernard" a écrit le 25-03-2016 17:20:04 au sujet de l'article "formidable coup de chance"

Tout n'est qu'une question de point de vue. Saura-t-on la vérité un jour ?
**********************************************************************************************
"Jacky" a écrit le 31-03-2016 18:42:30 au sujet de l'article "commerçants"

Je viens d'apprendre qu'à terme, les pièces de 1 et 2 centimes vont disparaître, ces prix vont-ils rester tels quels ? Oui, sûrement, car les gens payent en majorité par chèque et carte bancaire. Et puis, le commerçant fera peut-être cadeau de 4 centimes sur le rendu de monnaie pour les paiements en espèce en arrondissant à X,95. Beau cadeau !
**********************************************************************************************
"Anabelly" a écrit le 24-01-2017 20:00:07 au sujet de l'article "je veux gagner des sous"

je me suis déjà fait prendre, ça ne recommencera pas
**********************************************************************************************
"balain21" a écrit le 24-03-2017 14:48:44 au sujet de l'article "la vie"

la vie serait inéluctable, la mort aussi alors !
**********************************************************************************************
"Jacky" a écrit le 25-03-2017 22:58:06 au sujet de l'article "la vie"

La mort fait partie de la vie.
Il y a de quoi réfléchir sur l'immortalité. Est-elle possible, souhaitable ?... Quels seraient les problèmes conséquents (surpopulation, etc.)
**********************************************************************************************
"savon noir" a écrit le 25-03-2017 10:14:59 au sujet de l'article "si la matiere n'existait pas ?"

Ce qui démontre que beaucoup n'ont rien dans la tête, ou peut-être que de la matière noire.
**********************************************************************************************
"Michel ton cadet" a écrit le 29-06-2017 11:00:09 au sujet de l'article "casse-tete"

1- Il existe la même
**********************************************************************************************
"Michel ton cadet" a écrit le 29-06-2017 11:10:21 au sujet de l'article "Le Forum"

1- Comment fait-on pour lire les articles des autres auteurs du forum ?
2- dans la rubrique
**********************************************************************************************
"Michel ton cadet" a écrit le 29-06-2017 11:37:46 au sujet de l'article "franglais"

J'adhère totalement !
Le développement du franglais est dû principalement à ces animateurs radio/télé snobs et à tous les autres (snobs) qui font croire ainsi qu'ils
**********************************************************************************************
"Michel ton cadet" a écrit le 29-06-2017 11:45:56 au sujet de l'article "les religions"

Y'a rien ni à ajouter ni à jeter dans ce qui précède.
C'est
**********************************************************************************************
"Michel ton cadet" a écrit le 29-06-2017 12:01:14 au sujet de l'article "commerçants"

Oui d'accord la dessus… mais le mot
**********************************************************************************************
"Michel ton cadet" a écrit le 29-06-2017 12:26:40 au sujet de l'article "quoi de neuf"

Complotisme ou conspirationnisme.
Ma réflexion sur ce que tu en dis dans la rubrique

debut du forum