Retour au menu. Nous avons eu un formidable coup de chance !


D’où venons-nous ?
Comment sommes-nous arrivés là ?
Pourquoi ?
Voici quelques éléments de réponse tout à fait personnels.


> Le Big-Bang
Au début était le Big-Bang. Mais qu’est-ce que c’est que ce truc ?
Le Big-Bang est, d’après les scientifiques d’aujourd’hui, le début de l’Histoire. Avant lui, il n’y avait rien ! Pas de matière, pas d’énergie, pas de temps. Le néant quoi ! Après lui, il y a ce que nous connaissons : l’univers avec ses galaxies, ses étoiles, ses planètes et, sur certaines, la vie.
Cette théorie est restrictive et pose un problème de limites. Avant, c’était quoi ? On conçoit le vide absolu mais il est difficile d’imaginer l’absence de temps, d’énergie, de matière qui n’auraient été créés qu’au moment de l’explosion initiale. Après l’explosion, il y aurait expansion de l’univers, donc une limite spatiale entre les particules de l’univers dans une sphère se gonflant et le néant.
Ces limites me posent questions :
Si l’univers était concentré dans un point singulier (ou une boule de dimension finie ?) avant le Big-Bang, d’où vient ce point singulier (ou boule) ? S’il existait déjà, le Big-Bang n’était pas le début !
Le temps aurait un début (top départ au Big-Bang), et une fin (quand ?) ! Qu’en est-il du temps avant et après ? Difficile d’imaginer l’absence de temps, même dans l’éternité !
Si l’univers se propage dans le néant, qu’est-ce qui freine son expansion ? Pourquoi sa vitesse d’inflation est-elle limitée ? La vitesse de la lumière est admise comme étant une limite physique mais qu’est-ce qui définit cette vitesse ? Un objet, y compris le photon, voit sa vitesse limitée car il doit se déplacer dans un environnement qui le freine (le photon est le moins freiné car le plus léger, donc le plus rapide), or rien n’est là pour ralentir l’univers dans sa propagation (au moins sur ses bords) !

> La matière
D’après moi, le Big-Bang n’est pas un point de départ d’où serait issu notre univers, le Big-Bang est une transition, un passage. J’en viens à mon idée :
Nous savons qu’il existe des trous noirs, ces objets ultras massifs qui piègent toutes particules qui y pénètrent. Que deviennent ces particules ? Voyons comment je comprends le phénomène :
Toutes les particules sont composées uniquement d’énergie (voir mon étude "Et si la matière n'existait pas !"). Dans le trou noir les particules sont déstructurées, elles s’agglomèrent entre elles pour former un magma d’énergie. Elles disparaissent comme le ferait des figurines en pâte à modeler que l’on malaxerait ensemble. À l’intérieur du trou noir, il ne subsiste alors que de l’énergie pure - sans structure, sans dimension métrique – donc ne prenant pas de place. Mais les particules piégées ne sont-elles pas perdues pour l’univers ? Ce qui fait que l’univers serait peu à peu "consommé" par ces trous noirs, donc il diminuerait !
Le trou noir est une sorte de sas avec une "entrée" (la gueule du trou noir lui-même) et une "sortie". Il recrache cette énergie qui, en sortant, se recompose en particules. L’entrée et la sortie du trou noir se trouvent dans deux "univers différents".
Notre Big-Bang est en réalité la "sortie d’un trou noir" (qui se trouve dans un autre univers que le nôtre). Il fournit en permanence de la matière à notre univers. (Le Big-Bang n’est pas une explosion, il n’est pas ponctuel mais continu dans le temps, il est toujours actif aujourd’hui !)
"Le trou noir de notre Big-Bang" fait partie d’un autre univers.
Dans notre propre univers, il y a quantité de trous noirs qui sont autant de passages vers d’autres univers.
Les particules sont réduites à de l’énergie pure dans les trous noirs mais que redevient cette énergie à la sortie par les Big-Bangs ? Elle se scinde en petites boules ("cordes" dans la théorie actuelle), de manière anarchique, et forme ainsi d’autres particules aux caractéristiques aléatoires qui, en s’associant entre elles, forment la structure d’une "matière" différente d’un univers à l’autre. Il faut noter que cette matière différente a un aspect dissemblable à celui que l’on connait : j’entends par aspect toute la physique quantique, y compris la lumière. C’est-à-dire que ma pâte à modeler "énergie" peut créer – d’une manière aléatoire, je le répète [1] – une physique complètement différente de celle qui nous coordonne. Il n’y a pas de protons, de neutrons, d'électrons bref, pas d’atomes mais autre chose !

Peut-on imaginer que notre univers possède plusieurs Big-Bangs ? Ce n’est pas concevable sinon, cela voudrait dire qu’il y aurait des différence dans les générations de particules qui seraient de natures différentes, donc peut-être incompatibles entre elles. Par contre, des univers peuvent-ils à disparaître, absorbés par les nombreux trous noirs ? L'écart entre le flux généré par le Big-Bang et la somme des flux absorbés par les trous noirs est-il positif, nul ou négatif ? C'est possible.

Notre univers n’est pas unique, il fait partie d’un réseau d’univers – en quantité infinie – reliés entre eux par des trous noirs et des Big-Bangs. Les univers n’ayant pas les mêmes caractéristiques, ils ne peuvent pas (mais pourquoi pas ?) interagir. Ce réseau n’a pas de limite temporelle ni de limite physique. Le réseau est dynamique, en perpétuelle évolution au gré de la création des particules dans chacun des univers et de leur disparition dans d’autres.

Premier extraordinaire coup de chance : nous sommes dans un univers dont la matière nous est favorable, soit une chance sur l’infini (le nombre d’univers potentiels)
encore qu’il puisse exister beaucoup d’autres univers favorables, nous verrons cela en conclusion.

> La vie
L’apparition de la vie sur Terre est encore un mystère, alors que tous les "ingrédients" pour la concevoir y étaient déjà présents avant son avènement. Quelques hypothèses ont été émises, plus ou moins satisfaisantes les unes que les autres, aussi peut-être aurons-nous un jour la preuve d’une génération spontanée de la vie et de son évènement déclencheur [2].

Il suffit alors qu’une cellule ayant les caractéristiques de la vie soit générée pour que la vie débute. Bien que ces caractéristiques ne fassent pas encore l’unanimité chez nos scientifiques, une de ces caractéristiques reconnue est la reproduction. Avec la reproduction primaire, par scissiparité, avant que la cellule ne se divise en deux il y a duplication de l’ADN, ainsi chaque moitié hérite de tout l’ADN de la cellule initiale.
Ici, nous bénéficions d’une nouvelle chance : la duplication [3] de l’ADN ne se fait pas sans erreur !

Quelles sont les incidences possibles d’une erreur quelconque de duplication de l’ADN ? :
L’erreur peut être soit favorable (F), soit défavorable (D), soit indifférente (I) à une nouvelle reproduction mais dans tous les cas, cette erreur sera reproduite dans toute la descendance de la cellule (sauf nouvelle erreur annulant la première). Si l’erreur est défavorable, la reproduction suivante ne se fera pas ou mal. Dans les deux autres cas, la reproduction ne sera pas affectée ou mieux, elle sera améliorée, et cette caractéristique sera transmise de génération en génération.
Il faut garder à l’esprit qu’une reproduction efficiente (pour une population viable) doit se faire avec un taux "qté reproduite / qté reproduisante" supérieur ou égal à 1/1 (UNE cellule, au cours de sa vie, en génère au moins UNE autre). On voit que parmi toutes les erreurs possibles, une quantité "D" fera chuter le taux, une quantité "F" fera augmenter le taux, une quantité "I" ne l’affectera pas. Intuitivement, on imagine que les quantités "D" et "F" sont proches l’une de l’autre alors que la quantité "I" est inconnue mais non nulle ce qui implique que la probabilité pour que le taux diminue est plus faible que les probabilités cumulées pour que le taux reste stable ou augmente (D < I + F), donc la vie est en moyenne inéluctable.
Les espèces [4] ont naturellement plus de chance de survivre que de disparaître !

L’évolution des cellules se fait ainsi grâce à ces erreurs de duplication (ou mutation). Certains individus [5] d’une espèce peuvent générer une mutation, différente pour chacun, au cours de leur vie et créer ainsi plusieurs autres espèces.
Une mutation peut être favorable à un instant donné puis devenir défavorable, l’environnement ayant changé (et inversement).
L’évolution étant le résultat d’une survie (reproduction favorisée), elle ne se fera que dans le sens de l’amélioration (+ de survie = + d’individus = + de mutations possibles), ou au moins dans le statu quo, ainsi les espèces vont-elles globalement évoluer vers de plus en plus de complexité (les espèces originelles peuvent survivre) et de diversité.
On remarque ici que l’adaptation d’une espèce à son environnement n’est que le résultat de la sélection des individus mutants viables dans cet environnement. Les individus mutants non viables disparaissent ! L’adaptation apparente n’est en fait qu’un biais de raisonnement.

Deuxième coup de chance : nous appartenons à une espèce qui a survécu à travers ses multiples mutations.
Mais il faut reconnaitre que toutes les espèces vivantes aujourd’hui ont eu la même chance !

> L’intelligence
- D’où vient l’intelligence supérieure de l’espèce humaine ?
Une intelligence légèrement supérieure à un moment donné (mutation !) a donné une forte avancée propice à la survie et surtout une suprématie sur certaines autres espèces (quête de la nourriture, protection de l’individu, utilisation d’outils...). Lorsque nous en sommes à évaluer l’intelligence d’une espèce, la bisexualité est déjà bien établie au sein de cette espèce. La bisexualité est une mutation aux conséquences formidables car elle favorise le mélange du patrimoine génétique des individus, et chez une espèce intelligente, les individus auront tendance à se reproduire entre "gens intelligents", donc à développer le quotient intellectuel pour la descendance.
- Pourquoi une seule espèce bénéficie-t-elle d’une intelligence supérieure ?
Il y a eu plusieurs espèces du genre homo, seul l’homo sapiens (nous !) a survécu, cela confirme que plusieurs groupes d’individus intelligents ont coexisté et ont peut-être même eu des relations fécondes viables. Le mélange à l’intérieur du genre homo a unifié les caractéristiques vers homo-sapiens.
Il semblerait que la compétition entre deux espèces intelligentes, non interfécondes, n’admettait qu’un seul vainqueur, les individus plus intelligents n’acceptant pas la rivalité ! (conflits pour la possession d’un territoire, d’outils, de proies, etc.)

Troisième coup de chance : nous appartenons à l’espèce vainqueur de la compétition de l’intelligence.
Mais ce serait la même chose si nous avions appartenu à une autre espèce, nous serions peut-être juste un peu différent !

> En conclusion, somme nous vraiment le fruit d’un formidable coup de chance ?

Albert Einstein a dit : « Dieu ne joue pas aux dés » et pour étayer son propos il a imaginé cette image : « L’idée que l’ordre et la précision de l’univers, dans ses aspects innombrables, serait le résultat d’un hasard aveugle, est aussi peu crédible que si, après l’explosion d’une imprimerie, tous les caractères retombaient par terre dans l’ordre d’un dictionnaire. »
D’une part il m’est indifférent que Einstein ait cru en Dieu, mais d’autre part, sans que cela ne retire quoi que ce soit au respect que j’ai pour ce génie, il me semble qu’il ait pêché par excès de conviction pour imager ses dires.
Revenons au résultat de l’explosion de l’imprimerie. Certes, la probabilité de l’arrangement des caractères dans l’ordre alphabétique est quasiment nulle, mais pourquoi s’attendrait-on à cet arrangement précis ? Il est sûr que si, avant l’explosion, on avait dit : « Testons la probabilité d’avoir un arrangement donné (ordre alphabétique. Ou encore : extrait d’un roman de Zola ; liste des noms des habitants de telle ville ; etc.) », on n’aurait jamais eu le résultat escompté.
Mais il y aurait quand même eu un résultat !
Sauf qu'aucun humain n’aurait été capable d’en décrypter l’agencement, ni même d’en comprendre la signification ! Mais ce résultat aurait pu être satisfaisant pour un observateur bénéficiant de cette expérience s’il en avait compris la signification avec ses propres conventions et connaissances (indépendantes des nôtres).
Tout comme la Vie est satisfaisante pour les humains, alors qu’un observateur extérieur complètement neutre ne l’aurait pas prédite !

(Méfions-nous des probabilités. Souvent elles nous trompent plus qu’elles ne nous aident ! Par exemple, regroupons tous les terriens les uns contre les autres en une même zone de la Terre, soir sur un cercle d'environ 50 km de diamètre. Si une petite météorite tombe dans cette zone, elle tuera forcément un individu qui n’avait pourtant qu’une chance sur 7 milliards d’être touché ! Mais du point de vue de l'individu touché, la probabilité est de 1 sur 1. Du point de vue de ses 5 voisins proches, la probabilité est de 1 sur 6. Du point de vue de ceux qui ont vus le drame, la probabilité est de 1 sur quelques centaines. Du point de vue de ceux qui ont vu la météorite tomber, la probabilité est de 1 sur quelques dizaines de milliers. La statistique dit que la probabilité qu'un individu soit touché est de 1 sur 1 bien que chaque individu n'ait qu'une probabilité de 1 sur 7 milliards. Où est la vérité ?)

Il se trouve que notre univers est favorable à la vie telle que nous la connaissons, mais rien n’empêche d’imaginer une autre forme de "vie" dans un autre arrangement d’un autre univers (dans lequel un "individu", ayant conscience de son environnement, aurait les mêmes réflexions que les miennes). Et si le nombre d’univers est infini, la probabilité que cette autre forme de vie existe est loin d’être nulle.
Alors, ayons un peu d’humilité : nous sommes le fruit d’un hasard phénoménal (selon notre ressenti d'humain), mais nous existons malgré tout. De plus, la vie n’est, statistiquement, pas unique même dans notre propre univers où, par contre, elle ne peut prendre que des formes basées sur la même physique car avec les composants communs de notre univers donc certainement compréhensibles à nos yeux.

Est-ce qu’une fourmi dans sa fourmilière pourrait avoir cette réflexion : « Il est improbable que notre existence soit le fruit du hasard tant notre organisation est parfaite et unique dans notre univers (à son échelle) ! » ?


[1] Les croyants pourront réfuter le caractère aléatoire et le remplacer par une volonté divine. Mais l’existence de Dieu est un autre débat !
[2] Là encore, les croyants pourront invoquer une intervention divine.
[3] La reproduction est la génération d’un second individu [5] à partir d’un premier, la duplication est la recopie de l’ADN au cours de la reproduction.
[4] Une espèce est un ensemble d’individus [5] ayant des caractéristiques communes dont l’interfécondité (mais l’absence de celle-ci peut être contournée par une mutation de l’ADN.)
[5] Dans le règne du vivant, l'individu est la plus petite unité d’une espèce (au début, la cellule puis des entités plus complexes jusqu’aux êtres supérieurs comme les mammifères et l’humain). L’individu est autonome c. à d. qu’il ne dépend pas d’un autre individu spécifique (à qui il serait "attaché") pour survivre. La bisexualité n’est pas une dépendance entre deux individus spécifiques, n’importe lesquels de chacun des deux sexes font l’affaire. La symbiose est un cas particulier, plutôt rare, qu’on ne peut pas généraliser comme étant nécessaire à la survie de toutes les espèces (d’ailleurs, la symbiose n’existe qu’entre deux (ou plus) espèces différentes).


Jacky Lebrun, juillet 2015

Retour au menu.

haut de la page Donnez votre avis sur cette page
(votre commentaire sera vu par tout le monde)
Ce forum est accessible à tous sans inscription.

Écrivez sans vous préoccuper des retours ligne sauf s'ils sont voulus.
Vous pouvez écrire autant de lignes que vous le voulez,
insérer des balises html (pour modifier la police du texte par ex.).

N'utilisez pas les guillements doubles anglais (") qui tronquent le texte, utilisez deux guillemets simples (') à la place.

VOUS POUVEZ :
aussi bien sur le site que sur un article ou un objet autre:
- critiquer,
- faire des éloges,
- donner votre avis,
- poser une question,
- répondre à une question, etc.

VOUS NE POUVEZ PAS :
- être mal poli ou malveillant envers autrui,
- parler de sujets polémiques (politique, religion...),
- écrire dans un mauvais français,
- faire de la pub,
- inclure des images.

Merci de respecter ces règles de bienséance (sinon votre texte serait éliminé)

Jacky Lebrun, administrateur.
Votre prénom ou pseudo
Article (de ce site) ou objet (général) sur lequel porte vos commentaires
Votre texte
Cliquez sur pour soumettre votre message.

fin du forum Le Forum (du + ancien au + récent)
**********************************************************************************************
"antinuk" a écrit le 23-02-2015 18:38:25 au sujet de l'article "cerisiers"

Ouaip ! La griotte est grillée !
**********************************************************************************************
"jacky" a écrit le 26-02-2015 11:21:59 au sujet de l'article "ça m'énerve"

Les panneaux "bébé à bord".
En quoi suis-je concerné quand je vois une voiture portant ce panonceau ? Dois-je faire en sorte de ne pas lui rentrer dedans, de ne pas lui faire une queue de poisson, de ne pas la serrer contre le trottoir ? Je le fais déjà en l'absence de ce panneau, comme tout le monde.
Le panonceau devrait plutôt se trouver devant les yeux du conducteur de la voiture où se trouve le bébé, c'est à lui de faire attention à sa conduite !
**********************************************************************************************
"Bernard" a écrit le 25-03-2016 17:20:04 au sujet de l'article "formidable coup de chance"

Tout n'est qu'une question de point de vue. Saura-t-on la vérité un jour ?
**********************************************************************************************
"Jacky" a écrit le 31-03-2016 18:42:30 au sujet de l'article "commerçants"

Je viens d'apprendre qu'à terme, les pièces de 1 et 2 centimes vont disparaître, ces prix vont-ils rester tels quels ? Oui, sûrement, car les gens payent en majorité par chèque et carte bancaire. Et puis, le commerçant fera peut-être cadeau de 4 centimes sur le rendu de monnaie pour les paiements en espèce en arrondissant à X,95. Beau cadeau !
**********************************************************************************************
"Anabelly" a écrit le 24-01-2017 20:00:07 au sujet de l'article "je veux gagner des sous"

je me suis déjà fait prendre, ça ne recommencera pas
**********************************************************************************************
"balain21" a écrit le 24-03-2017 14:48:44 au sujet de l'article "la vie"

la vie serait inéluctable, la mort aussi alors !
**********************************************************************************************
"Jacky" a écrit le 25-03-2017 22:58:06 au sujet de l'article "la vie"

La mort fait partie de la vie.
Il y a de quoi réfléchir sur l'immortalité. Est-elle possible, souhaitable ?... Quels seraient les problèmes conséquents (surpopulation, etc.)
**********************************************************************************************
"savon noir" a écrit le 25-03-2017 10:14:59 au sujet de l'article "si la matiere n'existait pas ?"

Ce qui démontre que beaucoup n'ont rien dans la tête, ou peut-être que de la matière noire.
**********************************************************************************************
"Michel ton cadet" a écrit le 29-06-2017 11:00:09 au sujet de l'article "casse-tete"

1- Il existe la même
**********************************************************************************************
"Michel ton cadet" a écrit le 29-06-2017 11:10:21 au sujet de l'article "Le Forum"

1- Comment fait-on pour lire les articles des autres auteurs du forum ?
2- dans la rubrique
**********************************************************************************************
"Michel ton cadet" a écrit le 29-06-2017 11:37:46 au sujet de l'article "franglais"

J'adhère totalement !
Le développement du franglais est dû principalement à ces animateurs radio/télé snobs et à tous les autres (snobs) qui font croire ainsi qu'ils
**********************************************************************************************
"Michel ton cadet" a écrit le 29-06-2017 11:45:56 au sujet de l'article "les religions"

Y'a rien ni à ajouter ni à jeter dans ce qui précède.
C'est
**********************************************************************************************
"Michel ton cadet" a écrit le 29-06-2017 12:01:14 au sujet de l'article "commerçants"

Oui d'accord la dessus… mais le mot
**********************************************************************************************
"Michel ton cadet" a écrit le 29-06-2017 12:26:40 au sujet de l'article "quoi de neuf"

Complotisme ou conspirationnisme.
Ma réflexion sur ce que tu en dis dans la rubrique

debut du forum